Le ginkgo biloba, l’arbre immortel qui a connu les dinosaures, va vous enchanter toute l’année!

Avec ses feuilles en éventail et son port élancé, le ginkgo biloba est très élégant.

Le mois de janvier est une bonne période pour semer des ginkgo biloba, c’est pour cela que nous l’avons retenu pour janvier. Mais on aurait aussi pu penser à lui en automne, pour son magnifique feuillage jaune, ou en été pour ses fruits qui rappellent les cerises, ou au printemps pour voir renaître son joli feuillage vert… Vous l’aurez compris, le ginkgo biloba est un bel arbre tout au long de l’année!

Histoire et anecdotes

Un arbre? Et oui, et pas des moindres, car il peut atteindre 30 mètres de hauteur! Mais si vous n’avez qu’un balcon, pas d’inquiétude, il est également appelé au Japon, l’arbre du grand-père et du petit-fils, à cause de sa croissance très lente.

Et il ne vient pas d’arriver. Il était déjà là à l’époque des dinosaures, qu’il a nourri de ses feuilles! C’est une espèce à part, entre la fougère et les conifères. Il a également la particularité de n’avoir aucun prédateur naturel. Insectes, maladies, pollution, il résiste à tout. C’est la première espèce a avoir repoussé après l’explosion nucléaire d’Hiroshima. Alors même si vous n’avez pas la main verte, il en faudra beaucoup pour qu’il ne pousse pas chez vous!

Plantation et entretien

Pour le semis, vous pouvez commencer dès janvier, à l’abri à partir de 15°C. Si vous le souhaitez, vous pourrez les planter en pleine terre au bout de 2 ans.

Acheté en pot, vous pourrez le planter en pleine terre en mars au retour des beaux jours. Prévoyez lui un trou suffisamment profond, afin de lui permettre de développer ses racines.

Vous l’aurez compris, le ginkgo biloba est assez conciliant. Ses conditions de culture de prédilection sont une terre sablonneuse, et une exposition ensoleillée ou de mi-ombre.

 Il ne nécessite ensuite aucun soin particulier, si ce n’est d’arroser si le temps est trop sec.

A savoir, ces arbres sont sexués. Les arbres femelles porteront les fruits. Passée la phase de maturité, ceux-ci dégagent une odeur nauséabonde. Ce sont donc souvent des arbres mâles qui sont plantés. Pour préserver une diversité de l’espèce, plantez également des plants femelles dans des zones éloignées des habitations.

On reconnait le sexe de la plante à la forme de ses feuilles. Les mâles ont une échancrure plus prononcée que les femelles.

Graines et fruits

Au bout de 20 ans, le ginkgo va commencer à produire des fruits, contenant une graine (ou amande).

Les graines sont utilisées en médecine traditionnelle chinoise, pour de nombreux bienfaits.

Celle-ci sont comestibles, à condition de les griller. Sinon, ils sont toxiques. Il faut tout de même éviter de trop en consommer.

En savoir plus