Une très jolie plante à partir d’un noyau d’avocat !

 

Nous sommes nombreux à avoir pensé un jour à faire germer un noyau d’avocat. Cultiver des avocats chez soi, en voilà une idée sympa !

Dans la pratique, la cueillette d’avocats, ce n’est pas évident, car l’avocatier ne sera pas dans ses conditions de culture naturelles. Il faudra au moins compter 8 à 10 ans.

Néanmoins, même s’il n’est pas sur que vous puissiez un jour faire une récolte, l’avocatier reste une très jolie plante que vous aurez plaisir à regarder, et la fierté à l’avoir fait pousser ! En plus, son développement est très ludique.

Découvrez dans notre tuto comment faire germer les noyaux d’avocat et entretenir vos plantes.

Préparer le noyau d’avocat

A l’occasion d’un repas contenant un ou plusieurs avocats, profitez-en pour récupérer les noyaux.

Pour favoriser une bonne germination, nous vous conseillons de choisir un avocat bien mûr (et c’est meilleur de toute façon !), et de faire bien attention à ne pas écorcher le noyau lorsque que vous ouvre votre avocat pour le cuisiner.

Une fois le noyau récupéré, il faut bien le nettoyer, sinon les restes de chair risqueraient de faire pourrir le noyau. Pour cela, nettoyez-le à l’eau clair, et frottez si besoin le noyau à l’aide d’une petite brosse.

Laissez-le ensuite tremper 30 minutes à 1h dans de l’eau chaude.

Ensuite, vous pourrez le sortir de l’eau et bien le laisser sécher plusieurs heures pour qu’il ne soit plus humide.

Votre noyau est prêt pour l’étape suivante !

deux avocats
deux avocats noyaux
préparer noyaux avocat

Faire germer un noyau d’avocat

Les techniques de germination pour le noyau d’avocat

Plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez soit :

  • Planter directement le noyau en terre

Pour cela, installez-le à moitié enterré, le côté pointu en haut. Cette technique est la plus simple car il n’y aura pas besoin de le replanter, mais c’est aussi celle qui donne les moins bons résultats.

  • Faire germer votre noyau d’avocat à l’étouffée

Pour cette technique, placez le noyau d’avocat dans un sachet plastique ou tout autre contenant hermétique, entouré de coton humide et refermez. Placez ce sachet dans l’obscurité dans un placard, à température ambiante d’intérieur. Oubliez-le quelques semaines, et lorsque vous le ressortirez, les premières racines seront peut-être apparues.

  • Faire raciner votre noyau d’avocat au-dessus de l’eau

Cette technique est la plus connue et aussi celle que l’on préfère. Elle a l’avantage de permettre de suivre le développement du système racinaire, et plait ainsi beaucoup aux enfants qui regardent pousser « leur » plante.

C’est cette technique que nous allons développer.

Faire germer votre noyau d’avocat

Vous aurez besoin pour cette étape de 3 cure-dents par noyau à faire germer, et d’un petit verre d’eau pour chaque.

Placez les noyaux la partie pointue vers le haut, et piquez les cure-dents à mi-hauteur tout autour du noyau. Pour faciliter l’immersion du noyau (et ne pas devoir remplir le verre à ras-bord et risquer de renverser), nous vous conseillons de les planter un peu en biais, pics relevés. Ainsi, le noyau sera placé un peu plus bas dans le verre.

Versez de l’eau dans le verre de manière à ce que la base du noyau soit immergée. Pensez à remettre de l’eau régulièrement pour que cette partie du noyau soit toujours dans l’eau.

Le temps d’apparition des racines est très variable. On compte en général quelques semaines, mais cela peut parfois arriver après plusieurs mois. Si le noyau n’est pas abimé et ne pourri pas, ne perdez pas espoir et continuez à l’arroser. En revanche si vous voyez qu’il a moisi, cela ne fonctionnera, il ne vous reste plus qu’à recommencer.

faire pousser noyaux avocat

Rempoter un noyau d’avocat germé

Ca y est, les racines tant attendues sont apparues ! Attendez encore un peu qu’elles fassent au moins 3 cm puis vous pourrez rempoter votre noyau en terre.

Pour cela, enlevez bien sur les cure-dents, puis placez le noyau au centre du pot, en veillant à ne pas écraser les racines. Pour cela, maintenez d’une main le noyau en position, et ajoutez du terreau avec l’autre. La terre doit recouvrir le noyau de moitié.

Arrosez copieusement au début, pour faciliter le changement d’environnement. Au fur et à mesure de la croissance de votre avocatier, celui-ci aura des besoins en eau plus limités.

Vous verrez bientôt apparaitre une petite tige qui va monter en hauteur et se garnir de feuilles.

rempotage noyau avocat
noyau avocat rempotage terre

Entretenir votre avocatier

Votre jolie plante a commencé à pousser. Pour éviter qu’elle parte en une grande tige peu fournie, vous pouvez pincer la tige après l’arrivée des deux premières feuilles. Coupez le bout de la tige au dessus des feuilles une fois que celles-ci sont bien développées, cela amènera la plante à se ramifier. Cette opération n’est cependant pas indispensable.

Soyez vigilant à son exposition. L’avocatier a besoin de lumière, mais n’aime pas être trop exposé aux rayons du soleil direct ni à un air trop sec. Cela fait brunir ses feuilles qui finissent par tomber. Pensez à vite réagir aux premiers signes.

Aux beaux jours, de mai à septembre, vous pourrez placer votre avocatier à l’extérieur pour qu’il profite du soleil et de la chaleur.

Au bout de 2 à 3 ans, vous pourrez le rempoter dans un pot plus grand.

avocatier

Vous avez fait germer des noyaux d’avocat ? Racontez-nous votre expérience sur les réseaux sociaux.

Si vous aimez la nature et les plantes, découvrez nos box de plantes éco-responsables.