Le marrube, une plante élégante et utile pour nos balcons

Le marrube fait partie de notre sélection de plantes pour la box d’automne. Nous avons choisi cette plante car elle allie un joli feuillage argenté et des qualités médicinales. En effet, elle est utilisée depuis l’Antiquité pour de nombreux usages. Nous vous invitons à la découvrir dans cet article avec nos conseils jardinage !

Présentation du marrube

Le marrube, de la famille des Lamiaceae, est aussi appelé marrube commun, bonhomme ou herbe vierge. C’est une plante aromatique que l’on trouve naturellement dans les sols pauvres, sur les bords de chemin ou dans les friches.

Elle se reconnait à sa tige de forme carrée et ton aspect duveteux. Durant sa période de floraison, le marrube développe de petites fleurs blanches à l’aisselle des feuilles.

A maturité, son port est buissonnant, et sa taille est comprise entre 20 et 60 cm, en fonction des conditions de culture.

Caractéristiques

  • Nom commun : marrube
  • Nom latin : marrubium vulgare
  • Période de plantation : au printemps ou à l’automne
  • Période de floraison : de juin à septembre
  • Feuillage : semi-persistant. Le marrube va perdre une partie de son feuillage en hiver. Il redeviendra plus conséquent avec le retour du printemps.
  • Plante vivace : oui, elle est présente d’année en année.
  • Plante mellifère : oui, elle est très appréciée des abeilles
marrube plante medicinale fleurs

Conseils de jardinage pour le marrube

  • Exposition : Le marrube apprécie le soleil, ainsi que la mi-ombre
  • Arrosage : peu fréquent. A maturité, le marrube nécessite peu d’arrosage. Veillez à laisser sécher la terre avant d’arroser et lui prévoir un subtrat bien drainant. Vous pouvez par exemple utiliser des billes d’argile ou du sable. Au début de sa croissance, vous pourrez cependant l’arroser un peu plus.
  • Entretien : plante rustique, le marrube nécessite peu d’entretien et résiste au froid, jusqu’à -20°c. Nous vous conseillons de le tailler de temps en temps, et particulièrement après la floraison, pour lui redonner un port compact. La plante se ressème facilement. Si vous la plantez en pleine terre, soyez vigilant à ne pas laisser trop de fleurs fanées sur la plante si vous ne voulez pas qu’elle se multiplie trop. Si vous la cultivez en pot, pensez à récolter les graines pour la resemer dans d’autres pots ou pour offrir les graines à vos proches.
  • Récolte : les feuilles peuvent être consommées toute l’année en évitant l’hiver pour laisser la plante au repos.

Le marrube en cuisine

  • Parties comestibles de la plante : feuilles et fleurs
  • Goût : très amère, elle est peu utilisée en cuisine, mais plutôt pour les boissons telles que les liqueurs, bières et tisanes.
  • Comment la cuisiner : les feuilles et fleurs se consomment séchées.
  • Allergies : le marrube ne présente à priori aucun risque d’allergie. Pour toute question, consultez votre médecin.
marrube plante medicinale

Le marrube, plante médicinale

Dès l’Egypte ancienne et dans la Grèce Antique, le marrube était réputé pour soigner les voies respiratoires. Il est utilisé en tant que fluidifiant, expectorant et antiseptique mais aussi pour apaiser les troubles digestifs.

 

Comment utiliser le marrube en tisane ?

  •  Placez 7 à 15 grammes de feuilles de marrube séchées dans un demi-litre d’eau bouillante
  • Laisser reposer 10 minutes avant d’enlever les feuilles séchées et filtrer.
  • Déguster au moment que vous souhaitez, sans dépasser 3 tasses par jour.

Comment utiliser le marrube en liqueur ?

  • Disposez 45g de feuilles et fleurs séchées de marrube pour un volume équivalent à une bouteille de vin rouge.
  • Laissez macérer une semaine puis filtrez.
  • Consommez avec modération, l’équivalent d’un petit verre à liqueur par jour.

Envie de marrube ?

Découvrez notre box de plantes françaises et non traitées !

box plantes ecoresponsable comestible

Crédits photos :  M. Martin Vicente on Foter.com / CC BY et Eugene Zelenko on Foter.com / CC BY-SA