La consoude, la plante amie du jardinier

Parmi les plantes de la box d’hiver se trouve une plante bien connue des jardiniers en permaculture, la consoude. En effet, sa composition fait d’elle un engrais naturel pour donner un coup de boost à vos plantes.

C’est une plante vigoureuse qui durera année après année. Si vous la plantez en pleine terre, elle pourra se resemer très facilement. Vous pourrez également récolter ses graines pour la multiplier.

Nous vous invitons à la découvrir dans cet article avec nos conseils jardinage et cuisine !

Présentation de la consoude

L’arquebuse est une plante de la famille des Boraginacées.

Dotée de longues feuilles vertes bien vives, elle permet de couvrir de larges zones et agrémentera vos étés de ses jolies fleurs, qui peuvent être de couleur très différentes, jaune, rose, violettes ou bleues.

Caractéristiques

  • Nom commun : consoude officinale
  • Nom latin : Symphytum officinale
  • Période de plantation : idéalement au printemps
  • Période de floraison : avril à août
  • Feuillage : semi-persistant. Les feuilles de la consoude vont se réduire pendant l’hiver, et repartiront de plus belle aux beaux jours.
  • Plante vivace : oui, elle est présente d’année en année.
  • Plante méllifère : oui, elle est très appréciée des abeilles et permet de soutenir la biodiversité.
consoude jardinage plante box

Conseils de jardinage pour la consoude

  • Exposition : La consoude est très conciliante et peut se plaire aussi bien au soleil, à la mi-ombre ou à l’ombre.
  • Arrosage : fréquent. La consoude apprécie les sols humides. Veillez à ce que la terre ne soit pas trop sèche, même si vous pourrez diminuer l’arrosage en hiver.
  • Entretien : plante rustique, la consoude résiste au froid, jusqu’à -15°c. Elle ne nécessite pas de taille ou d’entretien particulier.
  • Récolte : plante très abondante, vous pourrez réaliser une cueillette importante 3 à 4 fois par an sans compromettre sa floraison.

La consoude, votre plante côté cuisine

  • Parties comestibles de la plante : feuilles
  • Goût : iodé, il est agréable
  • Comment la cuisiner : les feuilles peuvent se manger crues ou cuites, mais comme elles sont assez rugueuses, elles seront plus agréables cuites.
  • Allergies : la consoude ne présente a priori aucun risque médical dans le cadre d’une consommation modérée. En cas de questions, consultez votre médecin.

Autres usages pour le jardinage : purin de consoude

La consoude est appréciée par les humains, par les abeilles, mais aussi par les plantes ! Elle est riche en azote, du phosphore, de la potasse et de nombreux minéraux et vitamines. Elle sera donc très utile pour leur donner des forces, en cas de blessure ou pour relancer leur développement.

Préparation du purin de consoude

  • Comptez 1 litre d’eau pour 100g de plante fraiche (feuilles et fleurs)
  • Placez les morceaux de plante dans un récipient non métallique, et ajoutez l’eau
  • Couvrez presque entièrement, l’air doit quand même pouvoir passer un peu
  • Remuez ensuite régulièrement, idéalement tous les jours
  • Une mousse va se former en surface, elle disparaitra au bout d’une à deux semaines.
  • Une fois la mousse disparue, votre purin est prêt à être utilisé.

Utilisation du purin pour vos plantes

Le purin s’utilise dilué. Pour vaporiser au pied des plantes, il doit être dilué à 10%. Pour un usage en vaporisation sur les plantes, il sera dilué à 5%.

Envie de consoude chez vous ? Découvrez notre box d’hiver avec de la consoude cultivée en France sans traitement chimique, et des jolies surprises !

Je découvre la box de plantes saisonnière