Le coquelicot, une fleur gracieuse, symbole de nature, d’amour et d’écologie

Avec sa belle couleur rouge qui évoque l’amour, cette fleur a un charme fou, que l’on aime à regarder bouger dans le vent.

Elle est aussi associée à la nature. Fleur des champs, on la trouvait autrefois dans toutes les prairies. L’arrivée de l’agriculture intensive et des pesticides a grandement réduit sa présence, mais elle résiste néanmoins et s’adapte. C’est une réelle alliée pour la biodiversité, elle convient parfaitement en association au potager, et ses propriétés mellifères feront le bonheur des pollinisateurs.

Caractéristiques du coquelicot

  • Nom commun : coquelicot des champs
  • Nom latin : Papaver rhoeas
  • Période de floraison : juin à août
  • Plante vivace : non, le coquelicot est une plante annuelle, c’est à dire qu’il fait son cycle de vie sur une année. Cependant, il produit beaucoup de graines qui vont venir se déposer dans votre jardinière ou votre jardin, ils reviendront donc l’année prochaine.
  • Plante mellifère : oui, elle est très appréciée des abeilles
coquelicot fleurs plante semis jardinage

Conseils de jardinage pour le coquelicot

  • Période de semis : le semis peut s’effectuer de mars à mai en extérieur
  • Emplacement : Le coquelicot apprécie tout type de sol. Il est à semer directement à son emplacement désiré. Les graines doivent rester très proche de la surface, à 0,5cm voire directement sur la terre.
  • Exposition : Cette plante aime le soleil, prévoyez un emplacement bien exposé à ses rayons.
  • Arrosage : Les premiers jours, la terre doit rester humide (mais pas détrempée). Pour cela, arrosez régulièrement, jusqu’à l’apparition des premières feuilles. Vous pourrez ensuite réduire un peu. Le coquelicot a besoin d’un arrosage régulier mais pas excessif.
  • Entretien de la plante : Il n’y a pas d’entretien particulier, si ce n’est une manière particulière d’arroser. Pour ne pas que les graines se déplacent dans la terre, il faut utiliser un vaporisateur ou alors verser de l’eau dans la soucoupe.
  • Récolte : Le coquelicot ne se prête pas très bien aux bouquets car la fleur flétrit rapidement une fois coupée, il vaut mieux la conserver en terre pour en profiter plus longtemps. Si vous les coupez, vous pouvez brûler légèrement le bout de la tige avec un briquet pour limiter la fuite de sève.

Astuce arrosage pour vos semis de coquelicot

Vous n’avez pas de vaporisateur pour arroser votre semis ?

Aucun souci, une simple bouteille en plastique suffit ! Percez quelques trous dans le bouchon, remplissez-la d’eau et refermez.

Le bouchon ainsi percé fera un diffuseur doux pour arroser vos jeunes semis.

coquelicot fleurs abeilles jardinage semis

Les propriétés gourmandes et médicinales du coquelicot

Le coquelicot n’est pas que joli, il est aussi bon.

Cette plante contient des alcaloïdes qui lui confèrent des propriétés calmantes pour le système nerveux. Elle est ainsi utilisée  en phytothérapie en cas d’insomnie, d’anxiété et de nervosité. Contrairement à son cousin le pavot à opium, elle a une action très douce. Elle est cependant déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.

Le coquelicot a également des vertus antissutives, intéressantes pour calmer la toux d’irritation.

En cuisine, ses jeunes feuilles ont longtemps été consommées crues. De nos jours, ce sont plutôt les fleurs et les graines qui sont appréciées.

Découvrez nos recettes de cuisine au coquelicot !