Le muguet, la plante emblématique du 1er mai

Le muguet (convallaria majalis), aussi appelé « muguet de mai » ou « lys des vallées » est une plante vivace et herbacée appartenant à la famille des Asparagacées.

En période de floraison, elle donne de jolies petites clochettes blanches, délicatement parfumées. Pouvant mesurer de 20 à 25 cm de hauteur, le muguet se récolte en mai.

Il s’offre traditionnellement le 1er mai et est devenu un symbole incontournable connu de tous. Mais connaissez-vous son histoire ?

Découvrir le muguet, cette jolie plante de mai

Les origines du muguet 

Le muguet est avant tout une plante sauvage poussant dans les sous-bois. C’est en Europe, en Amérique du Nord ou encore en Asie qu’on le retrouve, dans des climats tempérés (ni trop chaud, ni trop froid).

Floraison du muguet

Il fleurit aux mois d’avril et mai, au début du printemps.

Conseils de jardinage pour le muguet  

Où et quand planter le muguet ? 

Le muguet peut être planté à l’automne (en octobre-novembre) ou au printemps (en mars) après les dernières gelées hivernales.

  • S’il est planté en automne, il fleurira au printemps suivant.
  • S’il est planté au printemps, il fleurira l’année d’après.

Il apprécie particulièrement les zones mi-ombragées et ombragées ainsi que les sols frais, riches, bien drainés et humifères.

Comment planter le muguet ? 

Une des particularités du muguet est qu’il possède un système racinaire en rhizome traçant, autrement appelé « griffes » et sont très fragiles. Il est donc important de les manipuler avec précautions.

Pour planter les griffes de muguet, il suffit d’enterrer légèrement les racines (environ 3 cm de profondeur) de façon à laisser dépasser le bourgeon. Recouvrir ensuite de terreau et finir par arroser abondamment. Si vous possédez déjà un muguet en pot, il est possible de le replanter après la floraison.

S’il se plaît, il se propagera généreusement formant une sorte de tapis et inondera l’espace au bout de quelques années.

Arrosage

Pour le muguet, privilégiez un arrosage régulier l’été et de préférence le soir si le sol est sec. Cela est valable surtout dans les régions méditerranéennes et plus généralement en cas de sécheresse.

Conseil : évitez d’arroser le feuillage en pleine journée, en cas de fortes chaleurs, cela risquerait de le brûler.

Entretien de votre plante

Le muguet est une plante qui demande peu d’attention.

Nous vous conseillons simplement d’arroser régulièrement durant les premiers mois suivant la plantation afin que les racines s’installent en profondeur.

De plus, le muguet aime les sols chargés en humus, ainsi à l’automne apportez du compost au pied des plants pour obtenir une belle floraison au printemps à venir.

Si votre plante commence à devenir un peu trop envahissante, arrachez quelques plants pour limiter la propagation.

Attention : après la floraison, des petits fruits rouges apparaissent et sont très toxiques. Si vous avez des enfants ou des animaux, coupez les tiges une fois qu’elles sont défleuries pour ne prendre aucun risque.

Maladies et nuisibles du muguet

Le muguet est peu sensible aux maladies. Cependant, s’il est installé dans une terre argileuse et trop humide, il peut souffrir de botrytis (pourriture grise) qui est une maladie liée à un champignon. On la reconnaît par un petit duvet grisâtre recouvrant la plante.

Si c’est le cas, arrêtez tout arrosage, coupez les parties attaquées et pulvérisez de purin de prêle. La saison suivante, ajoutez un peu de terreau pour alléger le sol.

Anecdote : le muguet, un porte-bonheur et une ancienne tradition fleurie 

Le muguet symbolise le printemps et le retour des beaux jours.

Pourquoi offre-t-on du muguet au 1er mai ? 

Il faut savoir que l’on retrouve le muguet dans de nombreux mythes et légendes, mais également à travers l’Histoire depuis des siècles. 

Déjà dans la mythologie grecque, Apollon (Dieu de la Lumière et des Arts) aurait créé le muguet pour tapisser le sol du Mont Parnasse afin d’offrir à ses neufs muses un tapis doux et parfumé pour protéger leurs pieds.

À l’Antiquité, chez les Romains, le muguet représentait le renouveau car il fleurit au printemps. Lors des Florales qui sont des fêtes données en l’honneur de Flora (Déesse des fleurs), le muguet était partagé en quantité.

Les Celtes célébraient eux aussi une fête comparable, appelée Beltaine et symbolisait le passage de la saison dite “sombre” à la saison “claire”.

Bien plus tard, à la Renaissance, il était coutume dans les campagnes françaises de s’offrir du muguet pour éloigner les malédictions et les difficultés de l’hiver.

Nous retrouvons aussi de nombreuses anecdotes historiques faisant remonter cette tradition à Charles IX. En effet, le 1er mai 1560, lors d’un passage dans la Drôme, le roi se serait vu offrir un brin du muguet. Ayant été particulièrement touché par ce geste, il aurait décidé d’en offrir un, à chaque printemps suivant aux dames de la cour en guise de porte-bonheur.

Ces quelques épisodes de l’Histoire peuvent nous pousser à nous questionner sur les origines exactes de cette jolie tradition du muguet du 1er mai que nous offrons aux personnes que nous aimons en tant que porte-bonheur.

Le muguet est une plante riche de symboles et d’histoires que nous vous invitons à découvrir davantage !

Vous aussi, vous aimez les plantes ?

Ca tombe bien, notre box de plantes saisonnière vous fait découvrir une plante fleurie comestible tous les trois mois !

Je découvre la box saisonnière de plantes

box plantes ecoresponsable comestible

Pour découvrir d’autres plantes, des conseils de jardinage et des infos en lien avec l’écologie, suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Crédits : photo by Muffet on Foter.com et Cassiopée2010 on Foter.com