Construisez un nichoir pour accueillir les abeilles sauvages !

Les abeilles sauvages sont extrêmement importantes pour notre environnement. Ces insectes qui vivent en solitaires représentent 85% de la population totale des abeilles. Abeilles tisserandes, charpentières, bourdons… environ 20 000 espèces ont été recensées à ce jour, et 1000 en France. Contrairement à leur congénères qui vivent en nid, elles ne produisent pas de miel, mais elles sont d’aussi bonnes pollinisatrices et assurent au même titre la production de fruits, de légumes, et de fleurs.

Malheureusement, depuis déjà 30 ans, ces abeilles solitaires sont en déclin en raison de l’utilisation de pesticides et de la disparition progressive d’espaces propices à leur nidification. Afin de leur venir en aide, vous pouvez leur construire un nichoir ! Placé sur un rebord de fenêtre, sur votre balcon ou dans votre jardin, il pourra accueillir ces petits insectes et leurs larves, année après année. Une bonne façon de faire un geste pour l’environnement, très simplement !

Il existe plusieurs façons de réaliser un nichoir à abeilles : avec des bûches, de la terre,  de l’argile, des briques… Chacun d’entre eux convient plus ou moins bien aux différentes espèces d’abeilles. Celui que nous allons réaliser dans ce tuto est un nichoir fait à partir de tiges creuses. Il pourra accueillir des abeilles « caulicoles » qui aiment établir leur nid à l’intérieur des tiges creuses des plantes !

Niveau de difficulté : facile

Temps : 20-30mn

Matériel nécessaire pour réaliser un nichoir à abeilles

  • Un sécateur, un ciseau ou une scie
  • De la ouate ou de l’argile
  • 1 grosse boîte de conserve vide
  • Des tiges de plantes creuses (berce, bambou, renouée du japon, roseau)

La construction, le placement et l’entretien du nichoir à abeilles en 4 étapes

Étape 1 : Sélection et préparation des tiges

Pour réaliser votre nichoir à abeilles, vous aurez besoin de tiges assez fines (2-12mm de diamètre) et d’une longueur variant entre 15 et 20 centimètre de long. En cas de besoin, coupez vos tiges afin d’atteindre la longueur préconisée. Sélectionnez une quantité adéquate de tiges selon la taille de votre boîte de conserve, dans laquelle vous les placerez.

ciseaux couteau tuto nichoir
nichoir abeilles nature tuto
nichoir abeilles nature tuto

Étape 2 : Création du nichoir

La création du nichoir est extrêmement simple. Une fois vos tiges prêtes, vous n’aurez plus qu’à les placer dans votre boîte de conserve. Celles-ci doivent être bouchées à une des deux extrémités. Cela évitera que des parasites s’y infiltrent. Pour cela, vous pouvez utiliser un peu de terre, de l’argile ou de la ouate que vous placerez au fond de votre boîte. Calez bien les tiges afin d’éviter qu’elles soient emportées par les oiseaux !

Ps : à la place de la boîte de conserve, vous pouvez utiliser un vieux tiroir ou une caisse en bois, c’est à votre convenance !

argile tuto nichoir
boite tuto nichoir abeilles
boite tuto nichoir abeilles
boite tuto nichoir abeilles
boite tuto nichoir abeilles
boite tuto nichoir abeilles

Étape 3 : Placement du nichoir

Votre nichoir doit être placé de façon à ce qu’il puisse bénéficier du soleil sans y être trop exposé. Pour ce faire, une orientation Est ou Sud Est est idéale. Faites en sorte qu’il soit à l’abri du vent et des intempéries : sur un rebord de fenêtre, sous une gouttière, etc. À l’inverse, accrocher un nichoir sous un arbre serait une mauvaise idée !

Placez-le en hauteur, de préférence entre 1m et 3m au dessus de la hauteur du sol. Cela permettra d’éviter que des hommes ou des animaux se trouvent sur la trajectoire des abeilles. Si possible, positionnez votre nichoir à proximité d’une zone fleurie, ou d’un jardin dans lequel elles pourront se nourrir.

L’hiver, évitez les espaces trop chauds ! Les abeilles risqueraient de sortir trop rapidement de leur nid et elles ne trouveront probablement pas de quoi butiner.

Étape 4 : Entretien du nichoir

Chaque année, vous devez nettoyer votre nichoir. Pour ce faire, il vous faudra commencer par identifier les tiges usagées, et celles ou résident encore des cocons. Cela est relativement simple. Les tiges encore habitées sont complètement fermées par un opercule qui a été créé afin de protéger le cocons. Les tiges usagées sont elles percées d’un petit trou ! Cela signifie que le cocon a éclos et que l’abeille s’est frayé un chemin vers l’extérieur.

Une fois ces tiges identifiées, laissez de côté les tiges encore habitées et remplacer les tiges usagées par de nouvelles tiges. Si elles ne sont pas trop abîmées, vous pouvez également vous contenter de les nettoyer, de façon à ce que de nouvelles abeilles puissent s’y installer.

Une fois cela fait, réunissez les tiges habitées, les tiges inutilisées et les tiges nettoyées (ou les nouvelles tiges si vous les avez remplacées) et re-construisez votre nichoir ! Vous pouvez ensuite le replacer, et il sera prêt pour accueillir de nouvelles abeilles.

Vous avez aimé ce tuto ? Envie d’en voir d’autres ?

Retrouvez-les sur notre blog.

Des conseils de jardinage 

Nos conseils jardinage et recettes pour découvrir des plantes jolies, gourmandes ou surprenantes.

Et La Pousse Verte, qu’est-ce que c’est ?

Amoureux de nature et d’écologie, nous proposons des plantes locales et non traitées ainsi qu’une box saisonnière et coffrets cadeaux autour du végétal. Découvrez nos box de plantes écoresponsables.

box plante fleurie locale comestible abonnement