Le pélargonium, dans l’ombre du géranium 

Connus pour leurs magnifiques floraisons colorées, le géranium et le pélargonium envahissent les balcons et les jardins en été. Les deux plantes se ressemblent beaucoup et appartenant à la famille (Geraniaceae), elles sont fréquemment confondues ! D’ailleurs, le pélargonium est très souvent appelé « géranium », à tort. En effet, ce sont deux plantes bien distinctes qu’il est important de différencier : elles n’ont pas la même origine et ne se cultivent pas tout à fait de la même manière.

Voici quelques différences entre le géranium et le pélargonium

  • Le pélargonium est originaire de l’hémisphère sud, plus précisement d’Afrique du Sud. Du fait de son origine, c’est une plante qui est assez craintive du froid et du gel. Le géranium, lui, est originaire de l’hémisphère nord et est beaucoup plus résistant à notre climat et notre froid hivernal.
  • Le géranium et le pélargonium n’ont pas exactement les mêmes fleurs. Alors que le géranium a des fleurs rondes avec des pétales semblables, le pélargonium a des fleurs irrégulières avec des pétales aux formes et tailles différentes.
  • Pour terminer, une des autres différences entre ces deux plantes se situe au niveau du port et de leur forme de façon plus générale. Alors que le pélargonium a un port dressé et assez élancé, le géranium est généralement plus « bas » et presque rampant.

Au détail près, il existe encore de nombreuses autres différences (graines, étamines, anthères) que nous n’aborderons pas dans cet article. Celles évoquées ci-dessus devraient vous suffire à différencier ces deux jolies plantes !

pélargonium géranium plante du mois

Origine et histoire du pélargonium

Au milieu du 17e siècle, des hollandais s’installent dans la région du Cap, en Afrique du Sud, afin de pouvoir ravitailler les navires en direction des Indes. Parmis les grandes découvertes qu’ils firent en séjournant là bas se trouvent les pélargoniums : ces jolies plantes aux couleurs vivent et variées tapent dans l’oeil des équipages, et notamment des médecins et pharmaciens passionnés de botanique. Rapidement, elles sont ramenées en Europe et s’imposent peu à peu dans les serres et jardins botaniques du continent, surtout aux Pays Bas et en Angleterre.

En revanche, et malgré cette découverte, son nom « pélargonium » ne vient ni de l’anglais, ni de l’hollandais, mais du grec ! En effet, « pelargos » signifie bec de cigogne et fait directement référence à son fruit qui a une forme rappelant une trompe ou un long bec.

Le pélargonium : une plante aromatique

Le pélargonium est une plante très odorante. Selon les variétés, les parfums sont plus ou moins agréables et plus ou moins prononcés. Parmi les arômes que l’on peut retrouver : rose, citron, pomme, orange, menthe, muscade, noisette, etc.

Ces arômes ont deux avantages : certains permettent de tenir les moustique à distance, et nombre d’entre eux permettent d’apporter de belles saveurs à vos plats ! Pour cuisiner le pélargonium, vous pouvez directement utiliser les feuilles et les fleurs.

pélargonium géranium plante du mois

Conseils de jardinage pour le pélargonium

Où planter le pélargonium

Vous pouvez planter vos pieds de pélargonium en jardinière, en bac, mais aussi en pleine terre ! Privilégiez une terre fertile et bien drainée.

Quelle exposition pour cette plante ?

L’exposition idéale pour le pélargonium est en plein soleil. Avec une telle exposition ,vos plantes donneront de très belles fleurs ! Une exposition mi-ombre peut convenir à certaines variétés aux floraisons plus discrètes.

Quand planter le pélargonium

Si vous bénéficiez d’un climat doux, vous pouvez planter votre pélargonium en jardinière ou en bac à partir de mars-avril. Si vous êtes dans une région au climat froid, attendez le mois de mai. De même si vous plantez en pleine terre, il vaut mieux attendre un peu plus longtemps que le sol soit bien réchauffé !

Comment planter le pélargonium en pleine terre

Pour commencer, faites tremper votre godet de pélargonium. Ensuite, sortez la motte et décompactez bien la terre et les racines de la plante. Creusez un trou de trois la taille du godet, puis plantez votre pélargonium en recouvrant la motte d’un mélange de terreau, de terre de jardin et d’un peu de sable ou de billes d’argile pour faciliter le drainage. Une fois cela fait, tassez sans abîmer votre plante, et arrosez-la.

Vous pouvez prévoir un espacement de 20 cm entre chaque pied de pélargonium.

Comment planter le pélargonium en pot

Pour commencer, faites tremper votre godet de pélargonium. Ensuite, sortez la motte et décompactez bien la terre et les racines de la plante. Choisissez un pot, une jardinière ou un bac relativement grand (au moins 20 cm en tout sens) : les plants de pélargonium ont besoin d’espace pour se développer. Votre bac doit être percé de trous afin de permettre un drainage idéal. Pour faciliter le drainage, ajoutez des billes d’argile au fond de votre pot.

Une fois cela fait, positionnez votre plant dans votre bac, puis recouvrez-le d’un terreau pour géranium (éventuellement mélanger avec un peu de terre du jardin). Une fois cela fait, tassez la terre sans abîmer votre plante, et arrosez-la.

Comme pour la plantation en pleine terre, prévoyez un espacement de 20 cm entre chaque pied de pélargonium.

Multiplication du pélargonium

Pour multiplier votre pélargonium, deux choix s’offrent à vous : les boutures, qui se font généralement entre août et septembre, ou les semis qui se font plutôt en début d’année, de janvier à février.

Arrosage

Le pélargonium en pleine terre n’a pas besoin d’énormément d’eau. L’arroser durant les premières semaines sera suffisant. Pour les plantations en pot, dès que la terre est sèche en surface, une à trois par semaine suffit.

Entretien

Le pélargonium est une plante facile à entretenir. Veillez simplement à tailler les fleurs et les feuilles fanées et/ou jaunies pour favoriser l’apparition de nouvelles fleurs. Le pélargonium est également assez friand d’engrais liquide, que vous pouvez lui apporter régulièrement. Cela favorisera sa croissance et sa floraison.

Enfin, si vous souhaitez conserver vos plants d’une année su l’autre, rentrez-les ! Le pélargonium ne supporte pas le froid et ne passera pas les premières gelées s’il est à l’extérieur.

Floraison

Le pélargonium peut offrir de belles floraisons d’avril jusqu’aux premières gelées, souvent en octobre-novembre.

Plus d’idées et d’astuces végétales ? Retrouvez nos aventures végétales sur les réseaux sociaux !

Instagram

Facebook