La bourrache, une belle plante à déguster

Dans la box de printemps, vous pourrez retrouver de la bourrache. Nous avons choisit cette jolie plante pour son goût et sa floraison surprenantes. Les feuilles, les fleurs, les tiges, tout se consomme dans la bourrache ! Nous vous invitons à la découvrir dans cet article avec nos conseils jardinage et cuisine.

Présentation de la bourrache

La bourrache est une plante annuelle rustique originaire d’Afrique du Nord. Elle possède de belles petites fleurs bleues en forme d’étoile ainsi qu’une tige et des feuilles velues. Il existe une autre variété de bourrache qui possède des fleurs blanches.

Cette plante est de la famille des boraginacées et peut atteindre une taille allant de 30 à 60cm. Même si elle est annuelle, elle se ressème assez facilement et pourra revenir chaque année pour vous donner de belles fleurs durant l’été.

Caractéristiques

  • Nom commun : bourrache
  • Nom latin : borago officinales
  • Période de semis : de préférence au printemps, même s’il est possible d’échelonner les semis de mars à octobre
  • Période de floraison : mai à août
  • Plante mellifère : oui, elle est appréciée des abeilles et permet de soutenir la biodiversité
  • Plante vivace : non, c’est une plante annuelle mais qui se ressème très facilement

Conseils de jardinage pour la bourrache

  • Exposition : cette plante apprécie les espaces ensoleillés, ou à mi-ombre.
  • Arrosage : veillez à ce qu’elle ne manque pas d’eau.
  • Entretien : la bourrache est une plante très facile à entretenir qui convient parfaitement aux jardiniers les moins expérimentés. Lorsque les plants atteignent 10 centimètres de hauteur, pincez-les (taillez les extrémités). Cela vous permettra d’avoir de plus jolis plants de bourrache, plus fournis.
  • Récolte : vous pourrez récolter feuilles et fleurs de la bourrache environ deux mois après sa plantation. Votre récolte doit être faite au fur et à mesure car les propriétés des feuilles et des fleurs s’altèrent assez rapidement après récolte.

Semis

  • Semis en pleine terre : si vous semez en pleine terre, espacez les plants d’environ 40cm. Cela évitera d’avoir à les repiquer ultérieurement, lorsqu’ils auront grandit et auront besoin de plus d’espace. Pour planter, réalisez des petits trous d’une profondeur de 3cm et placez-y 2 ou 3 graines. Ensuite, arrosez les semis en pluie fine. Faites le régulièrement, surtout par temps chaud. Une fois cela fait, vous n’aurez plus qu’à entretenir votre plante et à la laisser se développer.
  • Semis en caissette ou en godet : de la même manière, vous pouvez semer vos graines dans un godet ou en caissette. Cependant, il vous faudra repiquer les plants au jardin ou en pot lorsqu’ils auront au moins 5-6 feuilles, pour leur permettre de se développer davantage.
  • Plantation en pot : choisissez un pot d’au moins 30cm de hauteur pour 2 à 3 plants. Ajoutez au fond de celui-ci quelques billes d’argile. Placez-y la motte avec votre plante (sortie du godet, de la caissette ou de la terre dans lequel elle avait été semée), puis recouvrez le tout d’un mélange de terre du jardin, de terreau et de sable. Arrosez lorsque la terre est sèche.

Côté cuisine

  • Parties comestibles de la plante : les feuilles, les fleurs et les graines sont comestibles.
  • Goût : les fleurs ont un goût iodé qui se rapproche de celui de l’huître tandis que les feuilles ont une saveur rappelant le concombre. Les graines quant à elle n’ont pas de goût particulier.
  • Comment la cuisiner :
    • Les feuilles peuvent se manger en salade, en soupe, dans une tarte ou une quiche, le choix est large !
    • Les fleurs peuvent être infusées mais peuvent également accompagner salade, viande, légumes ou encore des gâteaux.
    • Les graines peuvent être utilisées pour réaliser une huile riche en oméga 6 (elle ne peut pas être faite par soi-même mais vous pouvez en trouver en pharmacie ou dans des magasins bio)
  • Allergies :
    • L’huile de bourrache est déconseillée aux personnes sous traitement anticoagulant, antiplaquettaire ou anti-inflammatoire. Il est aussi déconseillée d’en consommer en trop grande quantité. De plus, c’est une huile potentiellement allergisante et il est donc préférable de faire un test dans le creux du coude avant d’en consommer.
    • La plante contient de faibles quantités d’alcaloïdes, substances toxiques pour les cellules du foie. Il n’y a rien à craindre si l’on en consomme qu’occasionnellement. Elle est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants de moins de 6 ans et aux personnes souffrant de troubles hépatiques.

Envie de bourrache chez vous ?

Découvrez notre box végétale cultivée en France sans traitement chimique, et des jolies surprises !

Je découvre la box de plantes saisonnière

box plante française comestible